9 règles d’or pour créer du contenu en projection

Au cours des dernières années j’ai eu l’occasion de travailler sur de nombreux projets de projection mapping. J’ai pu ainsi me rendre compte de certaines spécificités dont je n’avais pas conscience auparavant et qui diffèrent beaucoup du motion design plus traditionnel.

Je vous partage ici mes 9 règles d’or, pour la création de contenu en projection mapping, celles que j’aurais voulu que l’on m’enseigne lorsque j’ai commencer à travailler dans l’industrie, en espérant que cela vous aidera pour vos propres productions.

 

Faire des Loop vidéo

Créer des vidéos qui “bouclent”, c’est-à-dire qui se répètent indéfiniment. Particulièrement utile dans le cadre d’un décor animé, pour des shows ou du théâtre. Par exemple, dans le cas ou la durée d’une scène serait rallongé ou raccourci, il ne serait alors pas nécessaire de refaire un fichier à la bonne longueur. Une loop de 15 secondes peut servir pour couvrir une séquence de plusieurs minutes, ce qui est très pratique et permet de sauver beaucoup de temps de création, rendu et de poids de fichier durant l’intégration.

 

Un projecteur ne projette pas la couleur noire

Il est bon de le rappeler à ceux qui ne le sauraient pas que le noir n’est pas à projeter, c’est-à-dire que les surfaces noires présentent sur votre image correspondront directement à la surface de projection. Un peu comme la réserve en impression sauf que le blanc du papier est remplacé par la matière de la surface de projection.

 

Penser aux contrastes et au couleurs

Une des plus grande différence avec la création de contenu diffusé sur écrans est que le rendu final visible et jugé par le public sera celui projeté et non celui qui apparaitra sur votre moniteur. Il est primordial de garder cela en tête et donc de faire des tests de projection avant le rendu final si cela vous est possible.

 

Réduire la vitesse de vos animations

Une fois un contenu projeté, la sensation de vitesse peut être démultipliée. On a souvent tendance à rendre nos animations trop rapides lorsque l’on commence en projection.

 

Attention aux mouvements de camera

Contrairement au motion design sur écrans, il faut vraiment utiliser avec parcimonie les mouvements de caméra. Par exemple, une animation  typographique kynétique peut très facilement rendre malade les spectateurs. À prendre en compte donc, à moins que votre but soit de créer une expérience interactive et intestinale…

 

Adapter son contenu à la surface de projection

Prendre possession des éléments architecturaux ou bien réfléchir à l’intégration avec la scénographie est très important. Dans certains cas vous pourriez-même être amené à faire des recommandations à ce propos et déterminer des solutions avec le directeur technique et le metteur en scène. De plus en plus, la vidéo est utilisée comme principale élément de décor et de scénographie. Ce qui nous amène au point suivant;

 

Réfléchir à la matière de la surface de projection

Il est évident que la qualité de projection dépendra grandement de la matière. L’absorption et la réflexion diffère énormément entre une toile, un mur brut ou peint, un tissu tulle etc…

 

Attention à la pollution lumineuse

Que se soit l’éclairage urbain ambiant dans le cadre d’une projection architecturale ou bien les lumières présentent sur une scène ou même la présence d’une pleine lune, la pollution lumineuse et l’éclairage environnant  peuvent masquer intégralement votre contenu.

 

Think Bold !

Comme pour le détail accordé aux couleurs et aux contrastes, vos éléments visuels doivent être avant tout visibles. Bon nombre de détails vont disparaitre à la projection. De fines particules ou bien le choix d’une graisse typographique trop fine peut être problématique. Bonne nouvelle cependant certains défauts ne seront pas visible en projection également !

 

Cette liste n’est certainement pas exhaustive, mais correspond à mon apprentissage personnel. J’espère que ces quelques notes vous aideront dans la réalisation de vos projets

N’hésitez pas à partager vos propres règles d’or en commentaires !

Jeremy

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages
  • 3
  •  
  • 1
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *