10 erreurs à éviter quand on débute sur After Effects

Il n’y a pas si longtemps, quand je commençais à animer sur After Effects je me rappelle des erreurs que j’ai pu commettre. Je vais vous parler ici de 10 erreurs fréquentes que l’on fait quand on débute sur After Effects afin que vous puissiez éviter de les reproduire.

1 – Utiliser le motion blur avec excès

L’utilisation du motion blur dans After Effects est une question qui fait débat. Pour certain il s’agit d’un crime de lèse-majesté, pour d’autres il est tolérable dépendamment des circonstances. Ce qui est sûr, c’est que vous ne devez jamais l’appliquer sur tous vos calques et ce n’importe comment. Il est préférable de remplacer le motionblur par la technique du “Smear” (“trainée” en français) c’est-à-dire en créant une trainée en dessin, qui accentue le mouvement. De plus le motion blur peut ralentir énormément une composition. Donc allez-y parcimonieusement.

2- Ne pas utiliser les calques de réglage

Quand on débute on a tendance à ne pas assez utiliser les calques de réglage. Ils sont pourtant une excellente manière d’appliquer des effets sur l’ensemble d’une composition ou pour créer des templates réutilisables par la suite.

3- Ne pas lisser ses clés d’animations

Quand on ouvre pour la première fois l’éditeur de graphique cela peut faire peur. Pourtant, avec le temps on comprend que la maitrise du lissage de clé est le cœur de l’animation sur After Effect. Commencez déjà par le lissage automatique Easy Ease (F9) cela sera un bon début pour améliorer vos animations.

4- Utiliser trop d’effets en même temps

Être trop gourmand en effet sur after Effect n’est pas une bonne idée. Que ce soit pour l’esthétisme ou pour les temps de rendu qui augmente incroyablement.

5- Utiliser trop de plugins ou script

Au tout début nous ressentons tous une frustration de ne pas pouvoir réaliser ce que nous voulons avec After Effects. L’utilisation de plugins peu donc semblée être une solution. Je ne recommanderais pas l’utilisation intensive de plugins lorsque l’on commence sur After Effects car on peut vite se retrouver limité et s’enfermer dans une zone de confort sans réellement apprendre comment fonctionne le logiciel. À choisir, je recommanderais plus des templates ou des fichiers sources fournis avec un tutoriel. Il vaut mieux décortiquer un fichier source téléchargé plutôt qu’utiliser sans comprendre un plugin. Cela vous permettra de voir quels effets et quelles techniques l’auteur a utilisés. Vous progresserez davantage de cette manière.

6 – Ne pas nommer ses calques

Cela peut sembler secondaire mais c’est important d’y voir clair dans un document de travail. Nommer correctement ses calques vous facilitera la vie et permettra de s’y retrouver à chaque fois que vous ré-ouvrirez un vieux document.

7 – Confondre un solid et un calque de forme

Une erreur fréquente est d’utiliser un solid et de lui appliquer un masque, au lieu d’utiliser un calque de forme avec toutes les options d’animation qu’il offre. Petit astuce vous pouvez transformer n’importe quel fichier vectoriel en calque de forme en faisant clic droit sur le calque “créer un calque de forme à partir du vecteur”

8- Ne pas organiser son panneau projet

Tout comme il est important de nommer ses calques, il faut absolument organiser vos importations dans le panneau projet. Cela vous demandera un peu de temps au départ mais vous gagnerez un temps fou en fin de compte. De plus, si vous devez travailler avec une autre personne, faites-le au moins pour elle. Elle perdra beaucoup moins de temps à comprendre l’organisation de votre document.

9 – Ne pas réduire et assembler ses compositions à la fin d’un projet

Si vous n’assemblez pas vos documents After Effects, vous risquez d’avoir de nombreux liens manquants lors d’une ouverture ultérieure ou si vous devez envoyer les documents à une personne tierce.
Pour éviter cela, allez dans :

menu fichier —–>dependencie —-> retirer les fichiers inutilisés

menu fichier—–>dependencie —-> collecter les fichiers

10 – Ne pas utiliser media encoder

Certes, il ne s’agit pas directement d’After Effects mais les deux logiciels sont directement liés l’un et autre. Média encoder est un logiciel fabuleux pour exporter vos vidéos. Il offre plein d’options très précises qui permettent de réduire vos tailles de vidéos à l’extrême. Il est parfois possible de transformer une vidéo de plusieurs centaines de Mo en une vidéo de quelque Mo seulement. Mais sa plus grosse qualité est qu’il permet d’exporter une vidéo tout en continuant de travailler sur After Effects et ça c’est beau !

Faites-moi savoir en commentaire quels sont les problèmes que vous rencontrez ou que vous avez rencontré quand vous avez commencé After Effects.

Jeremy

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *